Italian Meatballs (Polpette al sugo)

SAMSUNG CSC

Parait il que les femmes sont contradictoires. Mouais. Ça se pourrait. Ce week-end j’ai été prise d’une grande motivation pour commencer un régime qui me rendrait « mince » pour la fin de l’été (à défaut du début et du milieu)… Or une satané et subite envie de spaghetti aux boulettes italiennes est venue saboter mes plans. Pour ma défense, ce n’était pas qu’un appel du ventre; mais bel et bien un défi personnel à relever, un grand classique à dompter avec brio. Ne juge-t-on pas du niveau culinaire d’une mamma italienne sur la splendeur de ses boulettes? 🙂 Ces « Polpette » comme on appelle là-bas doivent non seulement fondre en bouche, mais aussi faire fondre le plus coriace des mafiosi. Après quelques recherches sur internet et coups de fils à mon référent de cuisine italienne, Cucinetta, descendante d’une dynastie de boucher-charcutiers italiens, voici les points essentiels de la réussite du spaghetti-boulettes à l’italienne:

  1. Les boulettes contiennent du parmesan et de la chapelure italienne. La chapelure italienne n’est pas pareille que la française car elle contient elle-même du parmesan, des épices et des herbes, et parfois de la farine.
  2. Les boulettes italiennes sont cuites exclusivement mijotées dans de la sauce tomate, et ne sont normalement pas préalablement grillées. Cela leur confère un moelleux incroyable.
  3. La sauce tomate… encore un grande cachotterie de grand-mère italienne. En gros, pour la sublimer, on peut y ajouter du sucre pour l’acidité et surtout un « soffritto » : C’est un mélange unique d’oignon, ail, carottes et céleri finement émincé et revenu dans de l’huile et/ou du beurre pour agrémenter les plats italiens et surtout apporter une signature. Une mamma, un soffritto!

Après avoir recoupé certains faits avec plusieurs recettes, j’ai choisi de suivre (ou presque) une recette 5 étoiles de boulettes trouvée sur food.com. Je me joins aux 287 internautes qui ont approuvé pour confirmer que cette recette est une vraie tuerie… Si nous n’avions pas déjà été mariés, je pense que Capitaine No Cook m’aurait demandé en épousailles à la première bouchée… Alors au final, à quoi il sert ce régime?

SAMSUNG CSC

1. Pour environ 20 boulettes:

  • 450 – 500g de boeuf haché du boucher
  • 60g de parmesan
  • 60 mL de lait
  • 120g de chapelure (française!)
  • 1 càs d’origan
  • 3 bonnes poignées de persil frais haché
  • 1 à 1.5 càs d’ail en poudre
  • 1 oeuf
  • 1.5 càs de sel (oui je sais…) et 1/2 càc de poivre noir

2. Pour la sauce tomate (pour submerger les 20 boulettes):

Mon soffritto*:

  • 2 carottes
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 1/2 bulbe de fenouil (normalement c’est du celeri mais je n’aime pas trop)
  • 1 càc sel
  • huile d’olive et beurre
  • 2 poignées de persil frais haché

Puis la tomate:

  • 800g de tomates pelées en conserve
  • 1kg de coulis de tomate
  • 2-3 càs de sucre
  • 1 càs de sel (dosez vous même)

SAMSUNG CSC

  • Commencer par le soffritto de la sauce tomate*. Émincer finement tous les ingrédients à soffritto (sauf le persil) puis les faire revenir dans de l’huile et du beurre jusqu’à ce qu’ils commencent à compoter. Saler et ajouter le persil frais.
  • Ajouter les tomates pelées en conserve et le coulis de tomate. Assaisonner de sucre et sel puis porter à ébullition mais à feu moyen. La sauce doit être justement assaisonnée sinon les boulettes dé-saleraient et deviendraient fades.
  • Les boulettes: Dans un saladier (ou un blender) bien mélanger les ingrédients à boulettes afin d’obtenir une farce uniforme. Rectifier l’assaisonnement ** en sel, poivre, ail… selon votre gout.
  • Former les boulettes de la taille d’une balle de golfe ***
  • Plonger les boulettes dans la sauce tomate et faire mijoter 3 heures à feu doux-moyen, couvercle fermé. Remuer de temps en temps.****
  • Servir avec des spaghettis al-dente et une serviette autour du cou…

SAMSUNG CSC SAMSUNG CSCSAMSUNG CSC SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

* Lors de l’execution, j’ai en réalité doublé les quantités de soffritto pour en congeler une moitié et m’en servir pour « signer » d’autres plats. J’ai congelé l’autre moitié du soffritto en faisant une fine couche dans une sac ziploc, pour pouvoir le portionner facilement.

** Alors comment faire pour vérifier l’assaisonnement d’une farce? Ma grand-mère prélevait 1 càc de farce et la déposait dans un petit bol, couvert, et le passait 15 à 20 secondes au microonde avant de goûter.

*** Astuce: vous pouvez vous aider d’une cuillère à glace pour former des boules uniformes

**** certains internautes ont préféré griller les boulettes avant, pour faire suer les boulettes, notamment pour rendre la sauce tomate moins grasse. Surtout, privilégiez une viande de bonne qualité, j’ai pris du steak haché du boucher et ma sauce n’était pas grasse du tout.

SAMSUNG CSC

Publicités

A propos Cooksmopolitan

Gourmande, Voyageuse, Rieuse. Carpe diem... c'est un plat, ça?
Cet article, publié dans Amérique, Boeuf, Europe, Niveau Moyen, Plats, Recette longue (>2h), est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s