Savez vous…venir à bout d’un chou? Coleslaw comme un Salpicao brésilien

SAM_65391 copie

Trop de chou, tue le chou… et le glamour aussi! Pour ce dernier, je ne peux rien faire pour vous, mais par contre, je peux vous donner quelques pistes pour accommoder le chou, en variant et surtout en maintenant les plaisirs! C’est que, à part les rikikis de Bruxelles, les autres choux sont tellement énormes et compactes, qu’il vaut mieux avoir plus d’une recette dans son sac pour en venir à bout sans se lasser. Alors, comment manger du chou toute la semaine sans avoir l’impression d’être puni? C’est un challenge que j’ai relevé à plusieurs reprises, alors voici quelques recettes validées par mon chou-tophobe de Capitaine No Cook. C’est donc sans risque!

  • Avec les feuilles extérieures: Ces feuilles-là sont idéales pour le chou farci car elles sont plus souples et plus grandes. J’ai récemment testé cette recette Thermomix Canada: chou farci au canard et au cranberry, coulis au poivron qui n’est pas mal du tout…

SAM_6435-001 copie

  • Avec les feuilles intermédiaires: je les utilise principalement en soupe au chou. Dans ma recette préférée, les feuilles de chou, coupées en lamelles, sont très fondantes car elles ont mijoté des heures dans un bouillon de volaille…  Avant de servir, je fais pocher un œuf dans la soupe quelques minutes pour que le jaune reste coulant, puis j’assaisonne de gros sel, de beaucoup poivre, de feuilles de coriandre ciselées et quelques gouttes de citron vert… avec cet assaisonnement « à la viet-namienne », c’est une tuerie! Pour continuer sur une note asiatique, vous pouvez aussi tenter un okonomiyaki, crêpe japonaise à base de chou.

1

  • Avec les feuilles à cœur: celles-ci sont épaisses, croquantes, et pas trop fortes en goût, alors l’idéal c’est de finir avec un coleslaw maison, frais et bien assaisonné. Avant, je détestais le coleslaw, mais ça c’était avant de goûter au « Salpicao de Frango« , le coleslaw brésilien au poulet fumé,  sans chou. C’est une salade qui se sert au Brésil au moment des fêtes de fin d’année, pour accompagner un barbecue. J’avais goûté à ce plat lors de mon voyage à Rio, chez mon amie brésilienne Camila. Les saveurs de la pomme et du raisin sec contrastaient avec le poulet fumé, alors que la sauce onctueuse et relevée juste comme il le fallait, contrastait avec le croustillant des frittes allumettes… A travers cette recette, j’ai cherché à retrouver les saveurs inoubliables de ce voyage, en replaçant le céleri traditionnel par du chou.

SAM_6530-001 copie

SAMSUNG CSC

  • 300-400g de cœur de chou
  • 2-3 carottes
  • 1 pomme
  • 1 paquet de frittes allumettes (alternativement: 3 pommes de terre et une friteuse!)
  • 1 blanc de poulet + 1 bouillon
  • du sel fumé (ou épices fumées)
  • 1 poignée de raisins secs
  • 1 petite boite de mais
  • 1 poignée de petits pois (décongelés)
  • assaisonnement: 2-3 càs de mayonnaise +2-3 càs de crème fraîche + sel + poivre + persil + 1/2 échalotte émincée + jus d’1/2 citron vert

 

SAM_65221 copie

SAMSUNG CSC

 

  1. Commencer par pocher le blanc de poulet dans un bouillon de volaille pendant une 20aine de minutes. En le sortant de l’eau, le saler avec du sel fumé **, puis le réserver. L’émincer une fois refroidi.
  2. Préparer les frittes allumettes *** en faisant frire les pommes de terres épluchées et râpées. Surveiller la cuisson, puis les saler en les égouttant.
  3. A l’aide d’un mixer, hacher les chou et les carottes (épluchées au préalable)
  4. Couper les pommes en julienne
  5. Dans un saladier, mélanger tous les ingrédients dont l’assaisonnement, à l’exception des frites allumettes. Goûter et ré-assaisonner.
  6. Au dernier moment, parsemer de frittes allumettes, afin qu’elles ne perdent pas leur croustillant. Ce coleslaw se suffit en lui même en plat, mais il accompagne très bien les barbecue et peut aussi servir d’entrée.

SAMSUNG CSC

 

* Vous pouvez très bien réaliser le chou farci au canard et au cranberry, sans thermomix, en disposant d’un mixer et d’un panier à cuisson vapeur. J’ai modifié 2 choses à la recette: 1) j’ai ajouté 2 càs de pineau des Charentes à la farce pour raffiner l’assaisonnement 2) après cuisson, j’ai ré-enveloppé les choux farcis dans 2 toastinettes et une feuille de brick et ai re-gratiné le tout au four pour plus de gourmandise…

** Pour retrouver la saveur fumée du poulet, j’ai investi dans du sel fumé, mais le résultat n’était pas assez puissant à mon goût. Je songe fortement à investir dans un fumoir de cuisine, si vous avez un feedback à me donner, je suis preneuse!

*** Si vous avez la flemme de faire vos frittes allumettes, vous pouvez concasser des chips VICO ondulées (celles qui ont une surface rainurée…) , c’est le produit industriel qui s’en rapprocherait le plus.

Publicités

A propos Cooksmopolitan

Gourmande, Voyageuse, Rieuse. Carpe diem... c'est un plat, ça?
Cet article, publié dans Amérique, Aperos, Brunch, Entrées, Légumes, Niveau Facile, Plats, Volaille, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Savez vous…venir à bout d’un chou? Coleslaw comme un Salpicao brésilien

  1. Joséphine dit :

    Des recettes de chou qui me plaisent bien !! le blog aussi 🙂 bonne journée josephine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s