Vin chaud au sucre flamblé: « Feuerzangenbowle »

SAMSUNG CSC

Le 14 Février, ce n’est pas que la Saint Valentin. C’est aussi pile le milieu de la saison de ski! Alors en tant que freerideuse invétérée (ok j’exagère…), je vous propose de déclarer votre flamme aux montagnes enneigées, avec cet incroyable vin chaud au sucre flambé: le Feuerzangenbowle! Ach so! Derrière cette consonance tue-l’amour se cache probablement l’un des meilleurs vins chauds que j’ai goûté. Il faut dire que les conditions de la dégustation n’ont rien gâché au plaisir: dans un superbe chalet des Alpes bernoises, le ventre tendu après une énorme fondue « moitemoite », le corps transi par l’effort d’une journée de ski… le tout dans la joie et la bonne humeur d’un petit groupe d’amis venus du monde entier. Le Feuerzangenbowle est une variante du vin chaud qui se consomme en Allemagne vers l’époque de Noël, et porte un petit gout flambé qui réchauffe cœurs et âmes. Happy Valentine’s à tous!

SAMSUNG CSC

Pour environ 6-8 tasses

  • 1L de vin rouge *
  • du rhum à 54° (sinon il ne flambera pas!)
  • un pain de sucre (300-400g) **
  • des épices à vin chaud: cannelle, clou de girofle, poivre, écorces d’orange, anis étoilée etc…
  • ustensiles utiles: un briquet, un réchaud à fondue et un support en métal pour pain de sucre**

 

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

  1. Dans une casserole, faire chauffer le vin avec les épices à vin chaud, et laisser infuser une bonne 20aine de minutes puis retirer les épices
  2. Retirer la casserole du feu puis la poser sur un réchaud à fondue, pour maintenir la chaleur
  3. Installer le support métallique sur la casserole puis y poser le pain de sucre
  4. Verser sur pain de sucre du Rhum 54°C, assez pour que le pain de sucre en soit imbibé (environ 1 verre)
  5. Flamber le pain de sucre et attendre que les flammes aient aussi chauffé le vin chaud
  6. A l’aide d’une louche, arroser le pain de sucre jusqu’à ce que celui-ci se désagrège dans le vin chaud
  7. Déguster par une belle soirée d’hiver

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

 

* Mes amis espagnols me disaient toujours que pour faire le meilleur Calimucho (cocktail coca-vin), il fallait utiliser le pire des vins et le pire des cocas… C’est un peu la même chose pour le vin chaud, privilégiez un vin bas de gamme!

** Quoi? vous n’avez ni pains de sucre ni supports métallique chez vous? Non mais allôoo!! Pour le support, vous pouvez peut être remplacer par une petit grille ou un chinois en métal. Pour le pain de sucre, vous pouvez essayer d’en faire un vous même, en passant du sucre mouillé (1 petit verre de sucre + 1 càs d’eau mélangé) dans un moule au microonde, jusqu’à évaporation de l’eau. Je n’ai jamais essayé mais parait il que ça marche!

Publicités

A propos Cooksmopolitan

Gourmande, Voyageuse, Rieuse. Carpe diem... c'est un plat, ça?
Cet article, publié dans Aperos, Boissons, Europe, Recette rapide (<30 min chrono), est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Vin chaud au sucre flamblé: « Feuerzangenbowle »

  1. Nadji dit :

    Un blog bien gourmand. Bravo!!!!

    • Hello Nadji! Merci pour ton commentaire! je viens de découvrir et parcourir ton blog, qui m’a mis l’eau à la bouche direct! je vais le suivre, car je suis en recherche d’inspiration orientales…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s