Muhammara: Dip au poivron

SAMSUNG CSCMuhammara… Non, ce n’est pas un vilain rire sadique mais un délicieux dip au poivron qui nous vient du Proche-Orient. C’est mon amie d’enfance libanaise Zézé qui m’a envoyé la recette par email, pour que je l’ajoute à ma « to cook list » de toute urgence. Si on n’avait pas été séparées par 529 km, j’aurais probablement goûté à ce délicieux dip chez elle, sur la table de sa cuisine, lors d’une goinfrade à se raconter nos vie (et à bitcher sur celles des autres…). Pour moi, tous les dips libanais (hummus, moutabbal, labné) ont le goût des confidences et des éclats de rire. Alors que le Muhammara n’a pour l’instant que la saveur du poivron gorgé de soleil, de la noix grillée, du cumin, rehaussé par la puissance du piment, de l’ail et de l’oignon (c’est déjà pas mal, me direz-vous), je compte bien lui donner une petite touche de connivence en faisant de lui la star de me futurs apéros entre copines. Ici, je vous livre une version « petit joueur » car ni Capitaine No Cook, ni moi ne sommes très téméraires face au feu du piment. En tout cas, pas de complexe « de dip » à avoir avec le Muhamarra, il est si délicieux que vous en tomberez facilement amoureux!

Les ingrédients

  • 2 poivrons rouges
  • 2 petites gousses d’ail émincées (ou 1 grosse)
  • 1 petit oignon émincé (j’ai pris de l’oignon vert ou ciboule  pour qu’il soit moins fort*)
  • 1 tronçon d’ 1cm de piment rouge
  • 100 g de chapelure
  • 100 g de noix grillées (Capitaine No Cook étant allergique j’ai utilisé des noix de pécan)
  • le jus d’un citron
  • 2 càc de mélasse de grenade (remplacé par du sirop d’érable)
  • 1 càc de cumin en poudre
  • huile d’olive: environ 6-7 càs
  • sel: environ 1/2 càc

SAMSUNG CSC

 

La préparation

  1. Faire griller les poivrons au four, en mode grill, entre 5 à 10 minutes, en tournant régulièrement afin que toutes les faces soit cloquées voir noircies.
  2. Retirer la peau des poivrons et débarrasser des graines et de la tige
  3. Émincer finement les gousses d’ail, le piment et l’oignon vert. Les tremper dans le jus de citron quelques minutes *
  4. Dans une blender (thermomix pour moi), moudre les noix avec la chapelure jusqu’à obtenir une poudre homogène (sans blender: concasser les noix puis les réduire en poudre avec un mortier, puis mêler à la chapelure)
  5. Par la suite, ajouter la chair des poivrons et le reste des ingrédients (sauf huile) et mixer jusqu’à obtenir une consistance pâteuse et légèrement grumeleuse.
  6. Lisser la pâte en continuant à mixer et en ajoutant l’huile d’olive jusqu’à obtenir une texture plus souple.
  7. Ré-assaisonner en sel, mélasse, piment et citron selon votre gout.
  8. Réfrigérer une nuit avant de servir*!

SAMSUNG CSC

* Cooksmo’tips:

Ce Cooksmo’tips sera consacré à mes petits secrets pour enlever le piquant et l’amertume des plats contenant de l’oignon et de l’ail cru:

– Déjà, vous pouvez choisir les ingrédients un peu moins forts, comme de l’ail en poudre ou de l’oignon vert (« spring oignon ») que l’on trouve en botte.

– Ensuite, je vous recommande de mariner votre oignon cru émincé et votre ail frais pressé dans du jus de citron ou du vinaigre, selon la recette. En l’espace de quelques minutes, l’amertume disparaît. Je ne l’ai pas inventé: j’ai toujours vu ma famille (vietnamienne, je précise) cuisiner les oignons ou ail cru comme cela. D’ailleurs, quand je prépare ma super vinaigrette signature, l’oignon vert s’imprègne du vinaigre, ce qui enlève rapidement son amertume.

– Si toutefois la recette ne contient pas assez de jus de citron ou de vinaigre pour submerger tout votre ail et oignon, comme ce fut le cas de cette recette, il est indispensable de réfrigérer le dip une nuit. L’amertume et le piquant finissent par disparaître!

 

Publicités

A propos Cooksmopolitan

Gourmande, Voyageuse, Rieuse. Carpe diem... c'est un plat, ça?
Cet article, publié dans Afrique et Moyen-Orient, Aperos, Entrées, Légumes, Niveau Moyen, Sauces, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Muhammara: Dip au poivron

  1. Darya dit :

    Elle est amusante ta « version canadienne » de la mhammara 😉 En fait c’est un « dip » typique d’Alep en Syrie, mais qui est préparé dans tout le Levant et même en Turquie on en trouve (plus épicé en Turquie). Les Syriens ne mangent pas très épicé dans mon expérience, parfois relevé, du coup ta version pas trop forte me paraît plutôt juste. Et c’est vrai qu’une fois qu’on a goûté… on a envie d’en manger tout le temps !

    • Hello Darya! effectivement, entre les allergies de mon mari, les ingrédients que je ne trouve pas dans mon bled, les recettes finissent par dévier!! mais l’esprit est la! cette région me fascine au niveau cuisine, et finalement je ne connais que la cuisine libanaise, et qq plats qu’on trouve dans les marchés. c’est pour ca que je ne connaissais pas ce dip… je reve de faire un stage de cuisine en Turquie, avant de me lancer plus dedans. en tout cas je dévore tes recettes des yeux et je ne sais pas tjs par laquelle commencer!

  2. Anne dit :

    Je ne connaissais pas mais j’ai très envie d’essayer. merci pour cette belle découverte !

  3. miammm j’adore les dip
    bises
    rola

  4. oumyusuf dit :

    coucou! joli recette) à tres vite

  5. Accompagné d’un bon pain frais maison … a doit être délicieux !! Merci pour ta visite sur mon blog !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s