Oeuf cocotte au jaune coulant, en fleur de bacon

20150830_131254-0011

Mais bonjour! on se connait? Mmmh Cooksmoquoi? J’ai déserté le blog tellement longtemps qu’il faut se rendre à l’évidence. Vous m’avez peut-être oublié. Mais pas moi… Cher lectorat, I’m back!

Il y a plein de choses qui ont changé dans ma vie ces derniers mois: des déménagements (j’ai quitté la Haute-Savoie pour le Jura), des travaux (y’a eu du marouflage, du sciage, de la déco, et beaucoup beaucoup d’huile de coude), un gros « ré-gym » (en somme, l’abnégation de toute une philosophie de vie), de beaux voyages (Turquie, Inde, Espagne, mes papilles en ont vu de toutes les couleurs), et  des chocs culturels (travailler avec les Indiens a été une expérience fascinante, hallucinante, parfois bouleversante; mais mon plus gros challenge jusqu’à présent a été l’acclimatation en milieu rural, aka le Jura profond. Je suis née dans la pollution et la grisaille bétonnée de Paris, alors avant de m’habituer à voir du sapin à perte de vue et à gambader dans les prés avec mes voisines les vaches, il me faudra un peu de temps. En fait, surement beaucoup).

Avec tous ces changements, Capitaine No Cook et moi essayons de trouver progressivement nos repères, notamment en se raccrochant à nos bonnes vieilles habitudes. Comme par exemple celle du brunch dominical, ou trônent obligatoirement des ŒUFS à table. C’est même de la grosse tradition maintenant, et si on y échappe, y’en a un (sans vouloir balancer qui que ce soit) qui frôle le blocage!

Y’a pas 36 façons d’accommoder les œufs (mmh à la réflexion, en fait, si), alors pour changer des œufs au plat ou des œufs à la coque, il y a l’œuf cocotte: un œuf cassé dans une petite cocotte, agrémenté de de plein de bonnes choses (fromage, crème ou lait, oignons, lardons etc.) et cuit au four. L’œuf cocotte, c’est ma copine Aurelia qui me l’a fait découvrir; ça a été un coup de cœur et depuis j’ai travaillé la recette, testé plusieurs façons de faire, jusqu’à atteindre du high level. Ici, on ne plaisante plus avec l’œuf cocotte! Avec mes cooksmo’tips avant l’heure, je vous révèle toutes mes petites astuces pour le sublimer.

20150830_131208-0011

Cooksmo’tips:

* Pour moi, l’inconvénient majeur de l’œuf cocotte, c’est que le jaune ne coule pas. Du coup, pour éviter d’être frustré de la mouillette, mon astuce est de séparer les blancs des jaunes et rajouter les jaunes 3 minutes avant la fin de la cuisson! Pas bête, hein? Bon j’avoue, je n’y ai pas pensé toute seule, j’ai vu l’astuce sur le blog Happy Cooking 

** Pour une présentation effet wahou, on utilise un moule à muffin, qu’on tapisse de 3 tranches de bacon, pour obtenir une cocotte en fleur, comestible. On rajoute le blanc d’œuf, la garniture et zou au four! après le bacon se décolle bien du moule à muffin, mais si vous avez un doute, vous pouvez le beurrer ou rajouter du papier sulfurisé au fond du moule. L’autre avantage d’utiliser un moule à muffin, c’est de pouvoir en faire en grand nombre en une fournée et de ne pas être dépendant du nombre de cocottes que vous avez chez vous. Pratique pour les grande tablées!

*** Pour une cuisson alternative, plus rapide, et moins énergivore: la cuisson au micro-onde. Il faut juste une cocotte ou un petit ramequin qui passe au micro-onde.

**** D’autres idées pour accommoder l’œuf cocotte, en plus de la crème: roquefort-oignons caramélisés, saumon fumé-aneth, boudin, foie gras, épinards, compotée de tomates, fricassé de champignons etc.

Les ingrédients pour 2 oeufs cocotte
– 2 œufs
– 1 càs de crème liquide
– 2 càc de fromage râpé
– 6 tranches de bacon rond
– sel, poivre
Accessoire important:
– des mouillettes
– 1 moule à muffin anti-adhésif

La préparation

oeuf cocotte fleur bacon
1. Préchauffer le four en chaleur tournante à 180°C ***
2. Dans un moule à muffin, tapisser 2 fonds avec les tranches de bacon (3 par fond, de sorte à former comme une fleur) **
3. Ajouter le fromage râpé au fond (ou autre garnitures ****)
4. Casser l’œuf, séparer le blanc du jaune et versant le blanc dans la fleur de bacon *
5. Réserver le jaune d’œuf dans un récipient au frigidaire*
6. Rajouter la crème sur le blanc et enfourner environ 12 minutes
7. Sortir les fleurs de bacon du four, ajouter les jaunes sur les blancs cuits et enfourner 3 minutes en chaleur simple (pour éviter de dessécher le jaune au maximum)
8. Sortir le plat du four, enlever délicatement les œufs cocottes de leur moule et les placer dans une assiette avec des mouillettes et une petite salade… Elle est pas belle la vie? Bon appétit!

Publicités

A propos Cooksmopolitan

Gourmande, Voyageuse, Rieuse. Carpe diem... c'est un plat, ça?
Cet article, publié dans Brunch, Europe, Fromage, Niveau Facile, Oeuf, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Oeuf cocotte au jaune coulant, en fleur de bacon

  1. Anne dit :

    Ca fait plaisir de te retrouver, en plus avec une astuce dénichée sur un super blog ;-); Bonne installation au vert, comme tous les parisiens, je t’envie !

  2. Géraldine Goergen dit :

    Ouhàlà, si seulement j’avais vu ça ce matin… J’avais tous les ingrédients, et en plus je me suis fait un oeuf à la coque 🙂 A tester d’urgence !

    Bises et bonne installation dans le Jura

    GG

  3. hummm quel délice ! a bientot

  4. Cool de te revoir en ligne !
    Même si le tamtam a fonctionné, je suis heureux de te re-lire …
    Bisous à partager avec Mr. No-Cook

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s